Quelles sont les spécificités des Fleurs de Bach?

En quoi se démarquent-elles des remèdes homéopathiques ou phytothérapeutiques ?

La parenté entre ces différents types de médecine réside dans le procédé de dilution d’une part, et de l’emploi de substances végétales d’autre part.

Puis dans le processus électromagnétique grâce auquel la transmission d’informations se répercute directement et de manière efficace sur nos émotions.

Mais le parallèle s’arrête là. Le taux de concentration floral est beaucoup plus élevé que ne sont les dosages infinitésimaux en homéopathie. En revanche, il est plus faible que celui des substances utilisées dans le cadre de la phytothérapie. « Faiblesse » toute relative …dont le point fort est l’absence de risque de toxicité !

Comment passe-t-on d’une modeste fleurette à une Fleur de Bach ?

Le principe de base repose sur la faculté de l’eau à capter toutes les informations qui l’entourent grâce à sa «fonction mémoire», à les canaliser, puis à les transmettre.

Deux procédés sont possibles :

– La solarisation : Les fleurs, rigoureusement sélectionnées, placées en couche épaisse sur une surface d’eau très pure sont laissées en plein soleil, généralement dans leur milieu naturel, pendant trois ou quatre heures. Les sommités florales sont ensuite retirées pour laisser place à un produit vitalisé et dynamisé.

– L’ébullition, utilisée notamment lorsque la période de cueillette n’est pas favorable à un ensoleillement suffisant.

Qu’apportent les Fleurs de Bach à notre organisme ?

La relation qui existe entre les fleurs de Bach et nous se situe à un niveau subtil, d’ordre vibratoire. Elles nous transmettent les ondes bienfaitrices, qui mises en résonance adéquate avec notre propre système vibratoire, seront en mesure de le réguler, de l’assainir, de l’équilibrer et de l’harmoniser.

Qu’apportent les Fleurs de Bach à notre organisme ?

Ce faisant, c’est tout notre être psychique et physique qui en bénéficie !